Site Tools


Differences

This shows you the differences between two versions of the page.

Link to this comparison view

Next revision Both sides next revision
thematiques:design-et-sciences:relations_homme_machine_dans_la_ville [2019/02/11 09:32]
francoisgaulier created
thematiques:design-et-sciences:relations_homme_machine_dans_la_ville [2019/02/11 09:36]
francoisgaulier
Line 1: Line 1:
-CES NOUVELLES RELATIONS HOMME / NATURE QUI SE TISSENT EN VILLE+====== ​CES NOUVELLES RELATIONS HOMME / NATURE QUI SE TISSENT EN VILLE ======
  
 Dans les villes de demain, il est probable d’imaginer de nouveaux rôles pour le Vivant, étendant ainsi la gamme de services proposée par des acteurs publics, privés ou citoyens : dépollution de l’air, de l’eau et des sols par les plantes et les champignons,​ éclairage urbain, séquestration du carbone et transformation locale des déchets organiques par différents types de microorganismes,​ bien-être au travers de la biophilie, etc. Cependant, dans les environnements urbains où la tendance a été de bannir la nature de la ville, quelles nouvelles relations entre habitants et nature, s’il est possible de décoreller les deux, est à construire selon si nous parlons de bio-inspiration,​ de collaboration,​ d’assistance,​ de domestication,​ ou même de fabrication du Vivant ? Selon la nature de la relation, peut-on imaginer rétribuer la nature pour les services rendus ? Peut-on lui donner de nouveaux droits ? Peut-on encadrer ces relations ou son utilisation ? Dans les villes de demain, il est probable d’imaginer de nouveaux rôles pour le Vivant, étendant ainsi la gamme de services proposée par des acteurs publics, privés ou citoyens : dépollution de l’air, de l’eau et des sols par les plantes et les champignons,​ éclairage urbain, séquestration du carbone et transformation locale des déchets organiques par différents types de microorganismes,​ bien-être au travers de la biophilie, etc. Cependant, dans les environnements urbains où la tendance a été de bannir la nature de la ville, quelles nouvelles relations entre habitants et nature, s’il est possible de décoreller les deux, est à construire selon si nous parlons de bio-inspiration,​ de collaboration,​ d’assistance,​ de domestication,​ ou même de fabrication du Vivant ? Selon la nature de la relation, peut-on imaginer rétribuer la nature pour les services rendus ? Peut-on lui donner de nouveaux droits ? Peut-on encadrer ces relations ou son utilisation ?